Histoire et Philosophie

En 1989, le secteur psychiatrique de Villeurbanne décide d’organiser, sous l’impulsion d’un médecin psychiatre et d’infirmiers et d’infirmières de l’extra hospitalier, une vraie fête de fin d’année . Pour sa mise en place, tout le monde devait mettre la main à la pâte!

Celle ci a longtemps été le point d’orgue du travail conjoint entre soignants et patients des différentes structures formant le secteur psychiatrique de Villeurbanne.

Ce rassemblement, cette « pas encore » association, un peu club thérapeutique, répondant au nom de Comité des Fêtes et des Loisirs (CDFL) a organisé durant de nombreuses années des actions pour et avec les patients en co-animation avec les soignants.

Inspiré de la psychiatrie communautaire et très ancré dans le territoire villeurbannais, le CDFL connaît un réel essor grâce à l’embauche d’une animatrice en contrat emploi jeune en 1998, dédiée exclusivement à l’accompagnement des patients dans la cité. Ainsi, de nombreuses sorties sont proposées, hors temps soignants (le soir et le week-end), simplement en utilisant la programmation associative et culturelle de la cité.

L’accompagnement de petits groupes a permis de participer à d’ambitieux projets auxquels la personne prise en charge par le soin n’avait plus forcement accès (La Folia, la Biennale d’Art contemporain, la Biennale de la danse, les Invites, Paroles sur Places…)

Soignants, patients et animatrice parviennent à déposer des statuts en 2003 pour que le CDFL devienne l’association l’Envol&Cie. Son organisation s’articule autour d’une permanence hebdomadaire au Centre Culturel Œcuménique (CCO) et de réunions mensuelles au Centre Culturel et de la Vie Associative de Villeurbanne (CCVA).

Puis, suite à la loi de 2005 ainsi qu’au changement du médecin chef du secteur psychiatrique de Villeurbanne et l’organisation de l’hôpital en Pôles, l’Envol&Cie procède à sa dissolution pour permettre la création d’une nouvelle association du nom de GEM Envol&Cie. Les nouveaux statuts furent ainsi déposés en 2007.

Le point de départ du GEM Envol&Cie est donc la mobilisation d’une vingtaine d’anciens adhérents villeurbannais se réunissant dans des espaces associatifs et municipaux (Maison du citoyen, Maison de quartier des Brosses) afin de mettre en œuvre le projet du GEM.

Ce groupe, nouvellement ouvert à l’ensemble des patients du Pôle Est et accompagné par l’animatrice toujours en poste, devait trouver un local, imaginer comment le faire vivre et les projets à développer. L’histoire du CDFL va donc nourrir celle du GEM.